RESTAURATION SCOLAIRE : du changement dans nos assiettes

8 septembre 2023

L’envolée des prix depuis le début de l’année touche tous les secteurs d’activités, y compris les matières premières. Pour éviter toutes répercussions sur les tarifs des repas, la Ville de Dampmart et Elior, le prestataire en charge de la restauration scolaire, ont travaillé sur une évolution de la composition des repas servis aux enfants ; des modifications sans surcoût pour les familles et garantissant toujours l’équilibre alimentaire. 

Chaque jour, environ 280 repas sont servis aux enfants à la cantine scolaire. Après les efforts d’adaptation déployés pour les repas des enfants pendant la crise sanitaire, nous devons désormais faire face à l’augmentation des coûts. La commune de Dampmart a souhaité maintenir les tarifs en place. À l’occasion de la procédure de renouvellement du marché de la restauration, après consultation des différentes prestations et des solutions mises en place dans plusieurs communes aux alentours, le choix du service d’un repas comprenant 4 composants a été arrêté.

Qu’est-ce qu’un repas à 4 composants ?

Le repas à 4 composants n’est pas nouveau et les collectivités sont de plus en plus nombreuses à l’avoir mis en place. De façon classique, le repas à 5 composants comprend une entrée, un plat, un accompagnement, un fromage et un dessert. En passant à 4 composants, il ne s’agit pas de moins manger ou moins bien manger, mais plutôt de repenser la composition du repas. Le repas se compose d’un plat principal, source de protéines, d’un fruit ou légume cru (entrée ou dessert), d’un produit laitier soit en yaourt, soit en fromage ou dans la salade d’entrée. Cette structure de repas se rapproche de celle pratiquée par les parents à la maison.

Les quantités prévues couvrent évidemment les besoins nutritionnels des enfants et garantissent l’équilibre alimentaire.

La garantie de manger équilibré et de moins gaspiller

Autre intérêt de ce repas à 4 composants : la lutte contre le gaspillage alimentaire. En effet, les enfants ne consomment que très rarement l’ensemble de leur repas et privilégient les aliments qu’ils préfèrent, ce qui entraine du gaspillage alimentaire.

Dans la cantine scolaire de la Ville, ce sont en moyenne 164 g d’aliments qui sont jetés chaque jour par enfant soit en moyenne 40 kg de nourriture qui termine à la poubelle. Afin de sensibiliser les enfants au gaspillage, notre prestataire Elior organise régulièrement des ateliers d’informations. Une action en juin dernier a eu lieu, intitulée « Semaine Européenne du développement durable ». Les résultats sont très encourageants et démontrent que les enfants sont vraiment attentifs aux conseils prodigués. Après deux semaines d’expérimentation, les quantités jetées sont passées de 164 g par jour et par enfant à 90 g. Des efforts à poursuivre ! 

Fort de cette expérience, il a été décidé qu’à la rentrée, le dispositif « petite faim, grande faim » sera de nouveau proposé, qui laisse à l’enfant le libre choix de la quantité dans son assiette. Les enfants pourront choisir entre une grande assiette pour les « grandes faims » ou une petite assiette pour les « petites faims ». 

Pas de hausse tarifaire

Avec ce repas de 4 composants, la volonté de la Ville est de mettre en place une solution qui allie qualité des repas sans peser sur les prix facturés aux familles qui resteront identiques malgré une augmentation de 15 % du repas pour la commune par rapport au précédent marché. Une décision assumée au regard de la situation économique menacée par une inflation impactant fortement le pouvoir d’achat des familles et des collectivités. 

Pour rappel, les familles ne paient pas le coût total du repas.

En effet, en moyenne, seuls environ 50 % du prix du repas sont à la charge des familles (variable en fonction des quotients familiaux), la Ville assumant le reste du coût. En plus du prix du repas, il faut également compter les frais de personnel chargés de préparer et distribuer les repas en cantine, d’encadrer les enfants (animateurs et ATSEM) soit environ 17 personnes, le coût des bâtiments, l’entretien ainsi que les coûts liés au ménage.

CHASSE AU GASPI

0 kg

C’est la quantité de nourriture jetée chaque jour à la poubelle

Les 4 composants essentiels à l’équilibre des repas

1 produit laitier

1 source de protéine

1 fruit ou 1 légume cru

1 féculent

Tous les repas servis respecteront cette structure.

Cet article vous à été utile ?

Partagez-le avec...

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Prochainement

16 mars 2024
27 avril 2024

Les informations recueillies par ce formulaire resteront strictement confidentielles.

Nous nous engageons à vous offrir un droit d’opposition et de retrait quant à vos renseignements personnels.

Le droit d’opposition s’entend comme étant la possibilité offerte aux internautes de refuser que leurs renseignements personnels soient utilisées à certaines fins mentionnées lors de la collecte.

Le droit de retrait s’entend comme étant la possibilité offerte aux internautes de demander à ce que leurs renseignements personnels ne figurent plus, par exemple, dans une liste de diffusion.

Pour pouvoir exercer ces droits, vous pouvez nous contacter par mail : mairie@dampmart.fr